Qu'est ce que l'otite moyenne primitive sécrétante du chien ?


Il s'agit de l'accumulation de matériel mucoïde inerte dans la bulle tympanique. Cette affection est fréquente chez le Cavalier King Charles, mais peut se rencontrer également dans d'autres races brachycéphales comme le bouledogue français, le boxer et le shih tzu.


Crédit photo: Dr Roussel (Armonia Dermatologie)

La pathogénie est actuellement inconnue. Des anomalies du fonctionnement de la trompe d'Eustache seraient impliquées. Renforçant cette hypothèse, une relation avec la conformation brachycéphale a été démontrée dans les races Cavalier King Charles et boxer. De plus, chez le Cavalier King Charles une corrélation positive existerait entre l'épaisseur des tissus du nasopharynx et la survenue de cette affection.


Crédit photo: Dr Condamin (Armonia Imagerie)

Les signes cliniques sont divers : signes neurologiques (ataxie, nystagmus, port de tête penché, paralysie faciale) (25%), prurit auriculaire sans otite externe associée (15%), otite externe (15%) et audition altérée (13%).


Le diagnostic nécessite la réalisation d'un examen d'imagerie en coupes afin d'observer les bulles tympaniques et un examen vidéo-otoscopique permettant d'observer le tympan, la bulle et de réaliser une myringotomie (= incision du tympan).

Crédit photo: Dr Condamin (Armonia Imagerie), Dr Roussel (Armonia Dermatologie)

La présence d'un large renflement de la pars flacida du tympan et la présence d'un liquide visqueux dans la bulle tympanique confirme le diagnostic. Néanmoins, dans un grand nombre de cas la pars flacida ne présente pas de renflement. Afin d'évaluer l'audition, des potentiels évoqués auditifs peuvent être réalisés.

Crédit photo: Dr Roussel (Gauche), Service DPM - ONIRIS (droite)

Le traitement repose sur la réalisation d'une myringotomie et du drainage de la bulle sous contrôle vidéo-otoscopique. Plusieurs myringotomies et plusieurs drainages sont souvent nécessaires car les récidives sont fréquentes.


L'étio-pathogénie de l'affection n'étant pas connue, il est donc difficile de prévenir la récidive. Aucun traitement médical n'existe. Des corticoïdes sont prescrits sur une courte période afin de diminuer l'inflammation secondaire à la myringotomie. Des antibiotiques systémiques sont prescrits de façon préventive ou lors d'infection secondaire de la bulle. Selon certains auteurs, l'usage de N-acétylcystéine (mucolytique) permettrait d'espacer les récidives.

Pour toute information relative à ce sujet, n'hésitez pas à nous contacter.

Références

Stern-Bertholtz W, Sjostrom L, Wallin Hakanson N. Primary secretory otitis media in the Cavalier King Charles spaniel: a review of 61 cases. J Small Anim Pract 2003;44:253–6.

Harcourt-Brown TR, Parker JE, Granger N, et al. Effect of middle ear effusion on the brainstem auditory evoked response of Cavalier King Charles spaniels. Vet J 2011;188:341–5.

Hayes GM, Friend EJ, Jeffrey ND. Relationship between pharyngeal conformation and otitis media with effusion in CKCS. Vet Rec 2010;167:55–8.

Cole LK. Primary secretory otitis media in Cavalier King Charles spaniels. Vet Clin North Am Small Anim Pract. 2012 Nov;42(6):1137-42.

Toute reproduction partielle ou intégrale (texte et images) sans l’accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

#otite #otitemoyennesécrétanteprimitive #otitemoyenne #chien #cavalierkingcharles #boxer #brachycéphale #scanner #vidéootoscopie #otoscopie #myringotomie #vétérinaire #dermatologue #spécialiste #surdité #PEA #tympan #Potentielévoquéauditif

354 vues

Informations pratiques

Clinique Vétérinaire Armonia

37 rue Serge Mauroit

38090 Villefontaine

Prendre rendez-vous

Contact